Avis express #2 : Le noir de Mansfield Park

kuro

Kuro est une voyageuse ; dans un pays aux accents de contes de fées, accompagnée d’une chauve-souris et de deux petites filles étranges, elle est à la recherche de quelqu’un. Une sorcière noire peut-être.

Si je me souviens bien j’ai lu les deux premiers tomes de cette série il y a au moins cinq ans. J’avais tout de suite été séduite par l’étrangeté, le trait de crayon et la beauté qui ressort de l’histoire. Résumer ce dont ça parle n’a presque aucun intérêt puisque l’un des grands plaisirs à la lecture est de découvrir, par des sauts temporels, des phrases en passants, le passé des personnages, leurs buts, leurs blessures. Les références aux contes de fées, l’importance des récits, tout s’orchestre pour créer une histoire douce-amère attachante et terriblement marquante.
J’ai particulièrement aimé ces deux volumes pour les réponses qu’ils apportent sur les précédents ; les fils temporels se regroupent, on comprend mieux pas mal de choses et mon petit cœur s’est serré à certains chapitres. Je veux très certainement la suite et ce serait chouette que chaque volume ne soit pas publié à trois ans d’écart à chaque fois.
♫ Sinon l’ambiance se prête bien à Stay gold de First Aid Kit.

frise-2

mansfield-parkFanny Price est élevée dans la famille riche de sa tante Bertram à Mansfield Park. Parente pauvre, elle serait inférieure à ses cousins et ne devraient aspirer qu’à rendre service. Seulement Fanny grandit et la vie calme et élégante de Mansfield va être troublée par de nouveaux voisins.

C’était le dernier Austen qu’il me restait à lire et je me le gardais au chaud, parce qu’un monde sans Austen à lire est bien triste. Seulement contrairement à ses cinq autres romans, plutôt que de suivre une héroïne on découvre plusieurs personnages, et pas forcément des plus sympathiques. Ajoutons à cela que Fanny est assez quelconque, sans caractère la plupart du temps, mais quand elle a un sursaut de personnalité elle craint carrément par la brusquerie de ses jugements. C’est aussi long et il ne se passe rien pendant deux cent pages puis l’histoire est pliée en cinq. Et ne parlons pas d’Edmund, cette romance est vraiment louche (les trucs entre cousins, brr). Mrs Norris est l’un des personnages les plus horribles que j’ai jamais rencontré ; Catherine de Bourg à côté c’est une débutante.
Il est vrai que l’écriture, l’ironie, la description de la société sont toujours autant passionnantes et pointues. Je trouve même intéressants de voir comment on pourrait considérer le roman comme l’histoire d’un homme qui va presque choisir la mauvaise épouse, mais je suis incapable d’aimer un bouquin avec tellement de personnages détestables, et une construction qui ne m’a vraiment pas semblé la mieux réussie. Bref, ça n’a pas été un coup de cœur. Et l’adaptation avec Billie Piper est aussi bof que le bouquin.

Publicités

8 réflexions sur “Avis express #2 : Le noir de Mansfield Park

  1. Mansfield Park est également le dernier roman d’Austen qu’il me reste à lire, et tu viens de me décourager encore un peu plus haha
    Kuro fait partie de ton abonnement illimité aux BD que tu as pris ? 😀

    J'aime

    • Je vais te conseiller Mansfield park, mais il y a quand même des choses sympa dedans, parfois, de temps en temps.
      Non j’avais Kuro dans ma PAL manga depuis dix-huit centre trente, il était tant que je reprenne ! J’avais découvert les deux premiers à l’époque de Raison et sentiments, je crois même que j’en avais parlé là-bas.

      J'aime

  2. Mansfield Park est le roman de JA que j’aime le moins avec Persuasion ! Je ne comprends pas qu’on puisse préférer Fanny à Emma… Billie Piper est pour moi une actrice déplorable. J’ai préféré l’adaptation avec Frances O’Connor, même si elle s’éloigne du roman.

    J'aime

    • J’aime beaucoup Persuasion (ah the captain !), mais du coup Fanny, franchement, quelle courgette. J’aime pas mal Billie Piper (sauf dans Doctor Who), mais l’histoire de base est tellement pfffuit et son Edmund c’est le mec nul dans la mini-série Emma alors côté sex appeal on repassera.

      Aimé par 1 personne

  3. Mansfield Park est le roman d’Austen que j’aime le moins. Je n’ai jamais compris le projet de ce couple de héros aussi insipides qu’une paire de navets, sans parler du fait qu’ils soient cousins, même si c’était totalement dans les mœurs à l’époque. Et j’ai toujours pensé que Fanny aurait dû laisser sa chance à Henry. Néanmoins, je trouve qu’il y a une excellente galerie de personnages secondaires dans MP (comme toujours dans les Austen, en même temps ^^).

    L’adaptation avec Billie Piper est mauvaise mais celle que mentionne Demoiselle Coquelicote n’est pas mal du tout, même si elle s’éloigne effectivement pas mal du roman – disons qu’elle fait une interprétation du « entre-les-lignes » qui peut paraître surprenante mais que j’ai trouvée assez plausible.

    J'aime

    • Si ça s’éloigne du roman — que je n’ai pas aimé, je suis pour ! — le truc entre cousins serait moins bizarre s’ils n’avaient pas grandi ensemble en fait et si la différence d’âge n’était pas si importante quand ils se sont rencontrés. Là c’est juste louche.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s