Simple things aren’t bad, are they?

111

Je suis féministe. C’est clair, net et précis. Je pense qu’hommes, femmes, trans, en bref toutes personnes aux sexes biologiques et apparents divers doivent avoir les mêmes droits et ne pas être discriminé.es sous prétexte de la génétique et de la société. Je pense qu’on ne doit rien assumer sur quiconque sous prétexte d’un sexe ou un autre.
Je crois bien avoir viré tous les préjugés et raccourcis que je pouvais avoir au fil des ans, mais parfois, sans prévenir, je suis rappelée à la réalité du conditionnement qu’est le nôtre.

Je viens de passer plusieurs jours à regarder l’anime Fullmetal alchemist brotherhood. Je n’ai lu que le premier volume en papier il y a presque dix ans et cela ne m’avait pas trop impressionnée, cet anime par contre, qui est réputé pour très bien suivre le fil des bouquins m’a extrêmement plu. J’ai même cette gueule de bois d’histoire terminée à présent. Le cœur pincé en pensant aux personnages que j’ai quitté et la tête pleines d’image, réécoutant la bande originale tout en ayant envie de tout revoir depuis le début.
Tout cela n’est pas un soucis et n’a aucun rapport avec le féminisme, ce qui arrive ensuite si. J’ai eu envie de faire quelques recherches et d’avoir quelques info sur le manga. Voir si l’auteur avait publié autre chose du même calibre et je suis tombée sur ça : Hiromu Arakawa est une femme. Hiromu Arakawa l’auteure du manga et donc la créatrice d’un monde qui m’avait fait vibrer pendant des heures et des heures est une femme, et la pensée que j’ai eu sur le moment a été : ah ben tiens je n’aurais pas pensé qu’une femme ait écrit une telle histoire.
Si j’avais entendu quelqu’un formuler cela je me serais fortement indignée-agacée-ennervée, et j’en viens cependant à penser cela naturellement ?

Il y a des raisons bien sûr qui ont motivé cette pensée (traitement des personnages masculins et féminins, absence de romance au sens propre, etc.) mais toutes ces justifications n’ont aucun sens quand je réfléchis à tout ce à quoi je crois dans l’absolu.
Nous sommes tou.tes le produit de la société et avant de réfléchir sur certains sujets on ne rend pas compte comment on est formaté.e et je vois que même après des années de réflexions, de lectures, de discussions, je peux avoir ce genre de pensée genrée et totalement injustifiée. Parce que je ne pense absolument pas que les femmes incorporent absolument des romances dans leurs histoires, ni que les hommes traitent leurs personnages d’une manière différente de façon inhérente, ni bien sûr qu’on puisse déterminer du genre de quelqu’un en lisant-regardant-écoutant leurs œuvres. La preuve semble en être que je me suis bien trompée avec mes superbes déductions.
Bien sûr si l’on n’a pas réfléchi à cela on peut donc créer des mondes en fonction de ses préjugés, mais le fait est que ce petit événement m’a rappelé que même si j’ai fait des progrès pour tâcher d’aligner mes idées avec les faits et ce en quoi je cois, on n’est jamais arrivé aussi loin qu’on ne le pense.

J’aurais pu ne jamais parler de cette petite pensée finalement sans conséquence pour la géopolitique mondiale, mais finalement je me rends de plus en plus compte que la facette la plus lisse possible et parfaite qu’on présente en ligne forme un décalage avec la vraie vie qui n’a pas lieu d’être. Créer un joli contenu c’est bien, faire comme si les difficultés et les erreurs n’existaient pas, pas tellement.

Publicités

2 réflexions sur “Simple things aren’t bad, are they?

  1. J’adore ce manga et l’animé qui va avec et j’ai eu la même réflexion que toi en apprenant que l’auteur était une femme. J’étais pas fière sur le moment d’avoir pensé ça… Mais lire que je ne suis pas la seule qui peut avoir ce genre de pensée aussi rapide que fugace me déculpabilise. Donc tu as bien fait d’écrire cette article :).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s