Un an au naturel, petit bilan et présentation

Si vous suivez la page Facebook du blog, vous voyez les photos que je poste de temps en temps à propos de produits de soin pour le corps et le visage. J’avais également écrit un article sur le fait de supprimer les shampoings contenant des silicones sur un ancien blog. Comme les choses ont un peu changé depuis, et que c’est un sujet à propos duquel je suis passionnée, j’ai eu envie de vous faire un article présentant le processus m’ayant mené au naturel (on reviendra sur ce terme plus bas).
Cet article se veut vraiment être une vision globale du sujet, et je ne vais pas tout aborder en détail. Tout au long du billet je mettrais en lien divers articles et vidéos pour vous permettre d’approfondir le tout et vous fournirai ensuite une liste de blogs et vidéos vous permettant de continuer à vous renseigner.

C’est quoi le « naturel » au juste ?

Kit de base « naturel » : un masque à l’argile composé uniquement d’eau et d’argile ; un gel d’Aloe Vera aux multiples fonctions ; de l’huile de coco pour le dentifrice ou les masques ; de la crème de coco pour les cheveux et des huiles essentielles pour mélanger un peu partout
Mon kit de base « naturel » : un masque à l’argile composé uniquement d’eau et d’argile ; un gel d’Aloe Vera aux multiples fonctions ; de l’huile de coco pour le dentifrice ou les masques ; de la crème de coco pour les cheveux et des huiles essentielles pour mélanger un peu partout

Quand je parle de « naturel » je ne veux bien sûr pas dire que je me lave avec une poignée de cendre dans une main et des feuilles de menthe dans l’autre. Pour une question de brièveté je vais employer ce terme pour désigner des produits dont la composition est vierge de tous ingrédients synthétiques sans intérêts nettoyants ou nutritif, comme les déchets du pétrole.

Il y a un à peu plus d’un an, j’avais acheté une base de teint lissante de chez Sephora et j’ai eu envie de regarder la composition. N’y connaissant rien je ne savais pas à quoi correspondait les différents noms présentés, mais le fait qu’il y en ait si peu et que tout semble sonner comme les composants d’une bombe nucléaire m’ont un peu perturbé et j’ai fait de petites recherches. J’ai fini par jeter le produit à la fin de la journée et lire beaucoup d’articles sur la cosmétique conventionnelle.
Ce que j’ai découvert m’a mis légèrement en colère. J’avais depuis quelques temps un problèmes de pellicules sèches dans les cheveux et avait acheté un masque hydratant pour y remédier. Evidemment ça n’a rien changé et j’ai compris pourquoi. La plupart des produits pour cheveux contiennent des silicones. Les silicones sont des éléments qui permettent aux produits de bien glisser sur les cheveux et les recouvrent d’un film les rendant brillants et doux. Ce film empêche ensuite les soins de pénétrer la fibre capillaire et au final vous vous lavez les cheveux avec des silicones, vous soignez les cheveux avec des silicones et ce n’est que du cache-misère.

Passer au naturel, comment ça marche et pourquoi ?

La seule façon de savoir si un produit est oui ou non bon pour vous est de lire la composition (et accessoirement s’il y a des labels, c’est bien). Peu importe où vous allez l’acheter, que ce soit en parapharmacie ou en supermarché, ce n’est en rien un gage de qualité ou de défaut. Peu importe la réputation de la marque aussi ; j’ai des produits de la gamme bio de chez Monoprix mieux composés que ceux de chez Klorane par exemple.
Comme vous l’aurez surement compris plus haut, j’ai découvert en regardant la compo de plusieurs produits que l’industrie cosmétiques larguaient allègrement dans nos soins des déchets dérivés du pétrole, des parabens, et autres composants assez horriblement dangereux pour la santé. Ça été pour moi un comme un coup de fouet et je n’ai pas pu faire autrement que de chercher des alternatives.

Ma routine visage du moment : hydrolat de menthe poivrée pour nettoyer le matin ; eau micellaire pour le maquillage ; cotons lavables ; fond de teint poudre et correcteur de chez Terra Naturi ; baume à lèvre Everon et crème à l’amande de chez Weleda
Ma routine visage du moment : hydrolat de menthe poivrée pour nettoyer le matin ; eau micellaire pour le maquillage ; cotons lavables ; fond de teint poudre et correcteur de chez Terra Naturi ; baume à lèvre Everon et crème à l’amande de chez Weleda

Chercher des alternatives commence par la lecture des compositions des produits. Cela peut sembler très compliqué de prime abord, mais si c’est effectivement quelque chose qui s’apprend, cela n’a rien d’insurmontable.
Au début, j’avais un carnet où je notais les produits à éviter et ce qu’ils causaient comme effets nocifs ; j’épluchais ensuite les compo des produits qui me semblaient sympa et reposaient tous ceux contenant au moins un des produits que j’avais noté. La magie d’internet fait aussi que je pouvais vérifier quelque chose sur mon téléphone si je n’étais pas sûre ou n’avais pas l’information déjà écrite. Le site La vérité sur les cosmétiques est très pratique pour cela et possède un moteur de rechercher permettant de voir si des composants sont dangereux.
Cette vérification de la composition n’est pas longue à faire, en général la merde commence dés les premiers composants et si vous avez du dimethicone en deuxième position ou du parafinum liquidum, vous savez quoi faire avec le truc.

Vous pouvez également ainsi regarder les produits que vous possédez déjà. Personnellement j’avais décidé de jeter ou réutiliser autrement tout ce qui était toxique chez moi. Certaines personnes attendent de terminer ce qu’ils ont déjà, mais je me voyais mal utiliser quelque chose en sachant qu’il me faisait du mal.
Il faut ensuite décider ce que vous souhaitez remplacer et par quoi le remplacer. Ma première grande transition a été celle concernant tous les produits capillaires. J’ai acheté mon premier shampoing et après-shampoing naturel et en même temps commandé d’autres produits dont j’avais beaucoup entendu parler dans des articles.

Changer drastiquement de shampoing et se sevrer des silicones n’est pas une partie de manège. Si vous vous lavez très souvent les cheveux ça va durer un moment. Il faut le temps aux cheveux de se débarrasser des couches et des couches de silicones et vous pourrez avoir pendant un mois, un mois et demi des cheveux que vous considérerez comme sales. Mais ensuite vous verrez la différence. Vos cheveux seront propres, légers, vous aurez besoin de moins de shampoing et saurez également comment cibler les problèmes que vous pourriez avoir ; que ce soit un cuir chevelu sensible, des pellicules, etc.
Me lavant les cheveux tous les jours auparavant, j’ai eu une transition plus longue que celle de mes copinautes avec qui j’en ai parlé, mais finalement maintenant je suis ravie du résultat. Vous pouvez aussi lire cet article pour avoir un autre témoignage sur le sujet. J’ai aussi dû apprendre une autre technique pour appliquer mon shampoing, et ça fait toute la différence.

Mais le naturel c’est plus cher et ça ne fonctionne pas !

Est ce que j’entends de temps en temps. Et ce à quoi je peux joyeusement répondre non. Il faut arrêter de penser qu’acheter des produit sans cancer à l’intérieur est plus cher pour vous. Il existe des marques à petits prix et lorsqu’on fait le calcul on gagne de l’argent au final. Me lavant moins souvent les cheveux, n’ayant plus besoin de cache-misère vendu à tire larigot j’économise des produits et donc des espèces sonnantes et trébuchantes.
Vous pouvez aussi choisir de prendre des produits en grand format qui sont économiques en emballage et qui au final ont un prix au litre plus intéressant. Certaines marques sont très peu chères comme Alverde, Lavera ou So’Bio étic.
Bien sûr certaines choses plus chères parfois, mais il faut savoir le budget que vous souhaitez accorder à votre santé. Je préfère m’acheter un livre en moins par mois et être débarrassée de cochonneries.

Passons à présent au deuxième grief, l’efficacité de tels produits. Être passée au naturel m’a permis d’apprendre un tas de choses sur l’utilisation et l’intérêt de certains produits. Je sais à présent quoi utiliser si j’ai une petite crises d’acné, le cuir cheveux sec, la peau sensible et à vif. Je sais quels produits vous avoir un réel impact et je ne suis plus simplement victime et esclave des étiquettes clamant des inepties à la pelle.
Je sais que le gel d’Aloe Vera est un outil merveilleux que je peux utiliser pour matifier ma peau, coiffer mes cheveux, mélanger avec mon soin solaire, calmer des rougeurs, brûlures, feu du rasoir et autre. Je sais que la crème de coco est le saint Graal de l’hydratation du cuir chevelu, qu’une masque à l’argile détoxifie ma peau, qu’une huile essentielle est un remède très efficace. Je ne clame pas ne plus avoir aucun problème et être devenue parfaite, mais ma peau ne s’est jamais aussi bien portée que depuis que j’ai changé mes habitudes.
Il ne faut pas oublier que le « naturel » est ce qui  à donné la médecine et les soins modernes. Ces plantes et leurs différentes combinaisons, associés à la technologie présente sont réellement efficaces.

Simplifier sa routine, se sentir maître de ses choix

Comme je l’abordais plus haut, être passée au naturel est un truc qui m’a permis une grande prise de pouvoir. Si je vois un produit clamer de l’hydratation et de la réparation je peux facilement aller lire la composition et voir si effectivement les produits nécessaires sont présents ou s’il s’agit simplement d’une grosse farce.
Je n’ai à présent dans ma salle de bain plus aucun produit qui me pose de soucis. Je sais ce qu’ils contiennent et je sais comment avec le minimum de choses être propre, en bonne santé et fière de moi. Fière de moi car passer au naturel ça voulait aussi dire arrêter les produits testés sur les animaux. C’est d’ailleurs cette considération qui m’a fait devenir végétarienne. Si je peux comprendre intellectuellement la consommation de produits animaux pour vivre, je trouve absurde et autrement plus cruel l’utilisation de produits testés sur les animaux simplement pour avoir les cheveux propres ou un beau rouge à lèvres. Le visionnage de vidéos sur le sort de tels animaux m’a également vacciné sur le sujet.

Shampoing à la pomme Lavera ; lotion hydratante pour le corps à la mangue et l’artichaut Alverde ; écran solaire indice 30 Alverde ; hydrolat de menthe poivrée ; eau micellaire argan So’Bio étic ; dentifrice Logodent ; gel douche Stop the water while using me ; crème hydratante visage à l’amande Weleda ; déo bille Lavera
Shampoing Lavera ; lotion hydratante pour le corps Alverde ; écran solaire indice 30 Alverde ; hydrolat de menthe poivrée ; eau micellaire So’Bio étic ; dentifrice Logodent ; gel douche Stop the water while using me ; crème hydratante visage Weleda ; déo bille Lavera

Les produits composant ma routine cosmétique et de soin tiennent à présent dans ce petit panier. Si je n’ai plus de place pour placer quelque chose, je sais que je peux simplifier ou éliminer un produit.

Ce sur quoi je ne peux pas transiger

Il y a des produits qui sont une priorité chez moi et qui je pense seraient un bon début à changer chez vous si besoin est.

Tout d’abord votre brosse à dents. Une brosse à dents plastique conventionnelle ne va pas vous donner plus de caries qu’une autre, mais par contre elle n’est pas recyclable et c’est 5 milliard de brosses à dents qui atterrissent dans les océans par an. Une brosse à dents en bambou ne coûte pas plus cher qu’une autre et une fois que vous en avez fini avec elle vous pouvez la composter, l’enterrer dans votre jardin, vous en servir étiqueter vos plantes en pot, la brûler dans votre cheminée. Bonus point pour éviter d’utiliser trois fois par jour d’un plastique potentiellement cancérigène dans votre bouche.
Le dentifrice. S’agissant d’un produit qui littéralement entre dans votre corps, que vous pouvez avalez et utilisez en moyenne deux fois par jour, il vaut mieux savoir ce qui le compose. Sucre, paraben, silicones sont des ingrédients fréquents alors bon appétit. Celui que j’utilise en ce moment vient de chez Logodent et est parfait. Vous pouvez aussi vous en fabriquer avec de simples ingrédients.
Le shampoing ; comme j’en ai parlé plus haut c’est par là que je suis entrée dans le naturel et c’est l’une des choses que je ne changerai jamais. En ce moment j’utilise un shampoing à la pomme de chez Lavera, et c’est sans mentir le meilleur que j’ai jamais utilisé de ma vie.

5

Le déodorant ensuite. Vous avez sans doute déjà entendu parler des problèmes causés par les sels d’aluminium, et vous trouvez souvent en grande surface des déo vantant le fait qu’ils en sont exempts. Mais ce n’est pas tout ce qu’il faut regarder.
On doit transpirer, alors un bon déo bio ne vous empêchera pas de le faire, mais masquera l’odeur. J’ai eu un peu de mal à me faire à ce déo bille de chez Lavera ; c’est un déo bille liquide et la texture m’a freiné au départ. Seulement une fois que je l’ai appliqué et laissé sécher quelques secondes j’ai découvert un miracle. Même après une heure de vélo sous un soleil de plomb je sentais toujours la rose et depuis je n’utilise plus que celui-là. Petit plus, le flacon est en verre et donc totalement recyclable.

Et pour finir les cotons démaquillants en tissus. À l’image des brosses à dents en plastique, les cotons démaquillants jetables sont une plaie pour l’environnement. Non seulement leur production est très gourmande en eau mais en plus ils n’ont une vie que deux vingt secondes environ. Un disque de coton recyclable (des Tendances d’Emma par exemple ou chez Lamazuna) vous durera des années. Le prix de départ peut sembler élevé, mais si on calcule à combien revient l’achat constant de paquets de cotons jetables, vous vous rembourserez sur le long terme.

Des liens et des marques pour aller plus loin

Cet article étant volontairement concis, je vais vous présenter des blogs et ou chaines Youtube parlant du sujet et vous permettent de l’explorer plus avant. Je vais aussi vous fournir une liste de marques que j’ai testé et aimé et où les acheter. Je reste bien sûr disponible pour toute question.

Mon compte Instagram dédié à ce sujet (et au minimalisme, less watse, etc.)

Les sites (en français):
Friendly Beauty • White swallows • Les cheveux de Mini • La vérité sur les cosmétiques •  Delphine l’astucieuse • L’essentiel de Julien • Pin-up Bio

Les chaines Youyou :
Friendly Beauty • Les cheveux de Mini • Delphine l’astucieuse • Audrey Redac •  Esther (précédement « Se sentir belle ») •  My Green Closet (en anglais)

Les marques : Alverde, Lavera, Santé, Desert Essence, Melvita, Terra Naturi, Weleda, CATTIER Paris, Secrets de Provence, Logodent, Lamazuna, So’Bio étic, Logona, Une beauty

Où les acheter – en ligne : Ecco Verde iHerb • Vitacost • Un monde Bio
– en magasin : La vie saineLa vie claire • Biocoop • DM & Müller (en Allemagne)

Publicités

15 réflexions sur “Un an au naturel, petit bilan et présentation

  1. Ah mais tu es passée plus au naturel que moi !
    J’utilise encore du gel douche conventionnel ^^’ (vu le stock, j’essaie quand même de finir et j’utiliserai mon shampoing comme gel douche après, vu qu’il fait les deux ^^), du dentifrice et du déo conventionnel (je n’ai aucune excuse, mais je note pour le lavera ! [au fait, il sent quoi?]) et pour le reste, moins j’en ai… mieux ça me va (je déteste me tartiner ^^’ )

    Et question con… tu les trouves où ton aloé vera Lily of the desert et ton énorme pot d’huile de coco ? (pas moyen d’en trouver par chez moi dans ses contenances -_- )

    Pour le shampoing, je suis passée au sans coco sulfate (donc même si le tien me fait trèèèèèès envie, il en contient ^^’ ) Et comme on est deux à utiliser le même shampoo, j’ai acheté des bouteilles d’1L (du Phytonorm, fabriqué en Alsace😉 et du Douce Nature.

    Pour le visage, Je me lave à l’eau micellaire Avril tous les soirs et j’ai récemment acheté de l’argile verte pour faire moi même mes masques (et ceux de Monsieur, il adore se faire chouchouter😛 ) il ne manque plus qu’à me mettre à faire des gommages simples et à trouver un savon sympa non agressif ni trop gras et j’aurais une routine visage correcte:)

    J'aime

    • Pour le gel douche et les shampoings conventionnels que j’avais, j’en ai effectivement jeté certains, mais d’autres je les ai réutilisé en savon pour les mains. Quand ça sera terminé (après un an ce n’est toujours pas le cas XD) j’ai des savons solides en ligne de mire.
      Le Lavera là il ne sent rien et c’est pour ça que je l’ai choisi ! Les trucs qui sont parfumés au bout d’un moment ça toujours un peu la mort je trouve.

      Mon huile de coco et le gel je les ai acheté dans mon magasin La vie saine.
      Oui il y a du coco sulfate dans le Lavera, mais la compo est tellement impeccable à part ça que bon. Et puis sans commander sur internet c’est le seul shampoing à bonne compo qui me plaît énormément . Les Alverde sont bien, mais un peu plus asséchant chez moi je trouve.

      Je vais tâcher de remplacer l’eau micellaire pour le démaquillage par de l’huile : genre jojoba ou amande. J’aime bien utiliser des trucs qui ne contiennent qu’un seul ingrédient, histoire de réellement savoir ce que j’utilise. Et puis qui dit huile dit bouteille en verre et donc moins de déchet.

      Pour tes masques tu peux ajouter une micro goûte d’huile essentielle dedans ! Déjà ça sentira super bon (moi citron ou cannelle) et puis ça a toujours des propriétés sympas.

      J’ai décidé de ne plus acheter de gommage, même ceux sans micro bille (que je crois ne jamais avoir acheté d’ailleurs ; mon truc de chez Monoprix c’était avec des noyaux d’abricot et The body shop du sucre) ; je prends un bon vieux gant de toilette qui a vieilli et est un peu abrasif et je trouve que ça fait le même job. Par contre si tu veux j’ai repéré une recette sympa ici : https://www.youtube.com/watch?v=GTad2LCYKtA

      Une fois que j’aurais fini ma dernière bouteille de gel douche j’ai un savon solide de chez Secrets de provence qui m’attend ! Puisque basiquement toutes les compo de gel douche sont pareil et que ça n’a pas vraiment de propriété hydratante, je me dis qu’un pain de savon sera plus économique en packaging et en produit sur le long terme.

      J'aime

      • Bon bah pas de « La Vie Claire » chez moi… je me contenterai d’écumer Greenweez pour en commander ^^’ (je ne trouve pas mon bonheur dans les boutiques physiques chez moi… ça craint -_-)
        Ah chouette en effet pour le déo ! (pour le moment j’en utilise un conventionnel de la marque Leclerc Alun-concombre… en gros ça ne sent rien et ça fait son job, j’en avais un bio au citron mais erk une fois que t’avais un peu chaud -_- donc je tenterai ptet le lavera :D)
        Pour le shampoing lavera j’avoue, j’ai vu la compo ! et j’imagine que l’odeur de pomme doit être merveilleuse (mon shampoing est à l’agrume et argan, on sent plus l’argan mais j’aime beaucoup ^^)

        Pour les masques à l’argile, j’en avais fait des hyper simples argile et eau (pour tester et découvrir), mais je pense rajouter du tea tree (désinfectant… utile contre les démangeaisons et les petits boutons) et un peu de jus de citron (astringeant… j’aimerai vraiment venir à bout des points noirs -_-) et il faudrait VRAIMENT que je me rachète de l’HE de lavande❤ (voire du lavandin ^^ qui peuvent tout deux soulager les boutons et de les faire cicatriser ^^ » )

        J'aime

      • ah oui l’odeur est assez étrange et prenante… mais ça va, je m’y suis faite (et dans le shampoing ça marche aussi😛 )

        J'aime

  2. Merci, tellement pour cet article ! Mes premiers shampooings lavera devrait arriver la semaine prochaine (une amie me les ramène d’allemagne, moins cher):) et j’hesite depuis quelques jours à commander des cotons sur les tendances d’emme mais ve nais pas hésiter longtemps (je regarde juste quels autres produits ajouter à ma commande en fait :p) Je vais mettre ton article en favori et y revenir parce que tu donnes de bonne base pour passer au naturel et ça m’interesse beaucoup beaucoup:)

    J'aime

    • J’achète également mes produits Lavera en Allemagne:)
      J’avais tout d’abord des cotons lavables d’une marque bateau acheté en Biocoop, mais je les trouvais un peu rêches au bout d’un moment. Quand je suis tombée sur le kit des Tendances d’Emma en magasin bio j’ai sauté dessus et j’adore ! C’est tellement tellement doux ! Et moins cher que ce que j’avais déjà acheté.

      Contente que l’article t’ait plu en tout cas:)

      J'aime

      • L’Allemagne a l’air d’être en avance par rapprot à nous pour ce genre de choses. Dommage que je n’habite pas plus près^^ Tu as testé d’autres produits des tendances d’Emma du coup ? encore merci:)

        J'aime

  3. Merci pour cet article, pas mal de choses que je compte mettre en place, après la brosse à dents dont on a discuté, les cotons me semblent une excellente idée ! Il faut que je regarde s’il n’y a pas de magasins bio dans mon coin, mais je risque d’en changer à la rentrée. Donc à voir tout ça ! Mais merci pour ce récapitulatif ^^

    J'aime

  4. Un article au top!

    Cela fait quelque temps que je souhaite changer mes habitudes sans jamais oser sauter le pas par méconnaissance et par peur de ne pas savoir quoi choisir. Ton expérience et ta présentation de certains produits sont enrichissantes et permettent une prise de conscience. Merci de partager tout ça!

    Je me suis renseignée en lisant certains noms de produits. Suite à ces pérégrinations, j’ai découvert une boutique qui a l’air très bien à Nancy : M&B Bio. Apparemment, ils auraient beaucoup d’articles que tu cites et notamment les disques lavables des Tendances d’Emma. Je pense y faire un saut dans les jours à venir.
    J’aimerais également trouver une nouvelle solution nettoyante pour le matin, un nouveau shampoing ainsi qu’un nouveau masque/exfoliant.

    Merci en tout cas!

    J'aime

  5. Ah, super article ! Je vais le garder dans un coin pour le jour où je me déciderai vraiment à passer au naturel.
    Pour le moment, il n’y a que pour mes cheveux que je fais attention. Ils étaient vraiment pas terribles alors un passage chez le coiffeur pour arranger ça puis des produits un peu plus respectueux. Je me suis rappelé de ton avis sur Desert Essence, alors j’ai pris toute la gamme à la noix de coco. Il me manque juste un masque pour cheveux bouclés/frisés (ou au moins cheveux secs). Peut-être que j’essaierai d’en faire un maison !
    Prochain objectif, les gels douches. Le reste, j’utilise assez peu (une crème de jour/nuit, léger maquillage mais je m’en vois pas changer :/). Pour la peau, les masques ou gommages, j’en fais rarement et toujours maison (le combo huile d’olive + miel + sucre suffit amplement !).

    J'aime

    • Cool alors pour Desert Essence:) Par contre dans les après-shampoings il y a un genre de substitut aux silicones ; il y en avait dans le mien à la pomme du coup je m’étais rabattue sur celui de chez Cattier.
      Faut que je me fasse un gommage un de ces jours ; mais bon j’en vois pas trop l’intérêt en général.

      J'aime

  6. Je suis passée au naturel en janvier, en commençant par le visage pour lequel désormais je n’utilise plus que le gel d’aloe vera (qui THE produit qui a révolutionné ma vie) et des huiles végétales (et des masques maison à base de fruits). Ensuite, j’ai viré mon déo Rexona, auquel j’étais pourtant fidèle depuis l’adolescence. Je suis toujours en phase d’expérimentation de divers déos naturels, mais je peux dire une chose : je transpire c’est clair, mais je sens beaucoup moins la transpiration qu’avant en été, et plus du tout en hiver.

    J’ai aussi changé gel douche et dentifrice. Je suis passée à la BB Cream bio (pour le reste je ne me maquille pratiquement jamais).

    La seule chose avec laquelle je galère encore, c’est le shampooing. J’ai un souci de cuir chevelu très spécifique et je n’arrive pas à trouver une alternative bio qui le règle. Donc je finis toujours par retourner aux shampooings siliconés. Mais je continue à chercher et je ne désespère pas de trouver un jour mon Graal !

    Les cotons démaquillants lavables, j’avoue que pour l’instant l’idée ne me séduit pas. Dans la même veine, je pense passer à la cup depuis un moment (les serviettes hygiéniques posent un souci écologique), mais je n’arrive pas à sauter le pas:-)

    J'aime

    • Il y a des shampoings siliconés moins pires que d’autres, et des produits « bio » mieux composés qui utilisent des produits répétant l’effet silicones si ton cuir chevelu en a besoin.
      J’ai acheté un cup aussi, mais j’ai du mal à l’utiliser ; pour le moment donc j’utilise des protections de chez Natracare, plus écologique friendly, moins de déchets etc.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s